Je participe

Les instances de concertation

Le conseil citoyen

Suite à la loi du 21 février 2014 relative à la programmation pour la ville et la cohésion urbaine, le conseil citoyen sur le territoire du centre-ville
défini comme quartier prioritaire, a été créé par décret préfectoral en date du 3 décembre 2015, dans le cadre des nouveaux contrats
de ville 2015-2020.

Réunion d'habitants de la ville de Saint-André

Leur mise en place dans les quartiers prioritaires doit permettre de
conforter les dynamiques citoyennes existantes et de garantir les
conditions nécessaires à la participation des habitants notamment
dans toutes les instances de pilotage liées au contrat de ville.
Leur mise en œuvre s’appuie sur 3 principes incontournables :
Autonomie,
Composition,
Représentation dans les instances du contrat-ville.

Le conseil citoyen est composé de deux collèges : Le collège des
habitants et le collège associations et acteurs locaux. Sur le Centre-
ville, le conseil citoyen a été renouvelé le 6 février 2018 au LCR
Station en présence du délégué du préfet M. Didier DURANTON.

Les comités de projet locataire (CPL)

Les comités de projet locataire sont mis en place et gérés par les bailleurs sociaux. Ces comités visent à faire participer les habitants au projet de réhabilitation et/ou résidentialisation de leur résidence.
Un comité est constitué d’environ une dizaine de personnes. Chaque résidence a son CPL. Toutes les personnes qui résident dans une opération peuvent adhérer à ce comité. La participation se fait sous forme de volontariat.
Les membres de ce comité sont les porte-paroles du reste des locataires de leur résidence. Ils représentent le lien entre le bailleur et les habitants. Il est invité à se réunir plusieurs fois dans l’année. Il est concerté à chaque phase du projet :
Avant la réalisation/ conception du projet ;
Pendant la réalisation du projet ;
Après la réalisation du projet.

Liste des CPL actifs : CPL de Victoria ;

Trois habitantes dans les rues de Saint-André

Les actions scolaires

La commune soucieuse de faire participer un public le plus large possible au projet, de connaître leur ressentis face au changement et leurs attentes, a souhaité mettre en place des actions de sensibilisation et de concertation.
Cette démarche de sensibilisation dès le plus jeune âge aux changements qui vont s’opérer sur leur quartier est un moyen de préparer les futurs citoyens de demain.
La ville sollicite l’intervention de prestataires extérieurs pour animer des actions dans les établissements scolaire de la Commune (écoles, collèges, lycées). Un ensemble d’interventions autour du renouvellement du centre-ville de la commune est mis en place, avec réalisation d’une production par les jeunes, en vue d’une exposition chaque année de leurs travaux.

Le CAUE

Le Conseil d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement de la Réunion, association à but non lucratif créée par la loi sur l’architecture de 1977, mis en place par le Conseil Général de la Réunion en 1979, est un organisme de mission de service public à la disposition des collectivités territoriales et des administrations publiques qui peuvent le consulter sur tout projet d’architecture, d’urbanisme et d’environnement.

Les actions du CAUE revêtent un caractère pédagogique afin de promouvoir les politiques publiques qualitatives au travers de missions d’accompagnement.

Tous les ans depuis 2016, la commune sollicite le Conseil d’Architecture d’Urbanisme et de l’Environnement afin de mener des actions scolaires.

Chaque année il est prévu :

1 classe « projet installation » sur un espace public en concertation avec la commune. Ce projet propose l’intervention du CAUE en partenariat avec un artiste pour la production d’une ou plusieurs installations sur le site choisi ;

2 classes « mémoire » autour d’un suivi des améliorations apportées : type suivi de chantier, carnet de bord par secteur à poursuivre d’année en année, un relais entre élèves.

Une intervention de sensibilisation au développement durable et au projet de renouvellement urbain du centre-ville, respectivement, auprès de 5 classes. L’idée étant de sensibiliser le plus grand nombre de jeunes au projet de renouvellement urbain du centre-ville pour une meilleure compréhension et appropriation, et de récolter leur avis sur le projet.

Liste actions scolaire :

Bilan 2015/2016
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
Bilan 2016/2017
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
Bilan 2017/2018
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
Bilan 2018/2019
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Peinture sur mur à Saint-André
  • Habitants de Saint-André qui dansent
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Habitants de Saint-André prenant part au projet
  • Des habitants de Saint-André qui peignent un mur
Bilan 2020/2021

Labo des histoires

Le Labo des histoires est une association loi 1901 dédiée à la question de l’écriture chez les jeunes. A travers les ateliers d’écriture créative
qu’il propose, encadrés par des professionnels de l’écriture, le Labo des histoires souhaite placer l’écriture en tant qu’activité artistique et
(re)donner le goût d’écriture au plus grand nombre.
En 2018, le Labo des histoires a signé une convention-cadre avec les ministères de la Culture et de l’Education Nationale dans le cadre de
la politique de généralisation de l’accès à l’éducation artistique et culturelle. A ce titre, il expérimente la mise en place de Contrats
territoire-écriture dans plusieurs régions, dont La Réunion.
Le Labo des histoires Réunion est soutenu par la DAC, la DJSCS, le Rectorat et la Région de La Réunion.

Afin d’associer les jeunes Saint-Andréen.ne.s à la future configuration du centre-ville, la commune a sollicité le Labo des histoires pour
mener des ateliers d’écriture.

Liste atelier :
Bilan 2019/2020

Séparateur

Les stages d’immersion

Plusieurs dispositifs sont déployés pour informer, sensibiliser et concerter la population (actions scolaires, sondages numériques, …). Il est essentiel dans ce type de projet de créer et garder un lien avec les usagers. Afin de créer ce lien et de l’entretenir  avec la population et les différents acteurs du territoire, la ville travaille avec des étudiants dans le cadre de stages d’immersion.

IRTS

L’Institut Régional du Travail Social Réunion, basé à Saint-Benoît, propose une offre de formation riche pour le développement des compétences tout au long de la vie dans le champ social, médico-social et sanitaire.

La ville travaille avec l’IRTS afin d’avoir une approche sociale sur le projet urbain du centre-ville.

Tous les ans, des groupes d’étudiants effectuent des stages d’immersion sur le territoire du centre-ville. A chaque stage, une thématique est définie. L’objectif est d’aller au plus proche des usagers du centre-ville afin de récolter leurs avis et besoins. Le résultat de ces stages, permet à la ville de conforter ou de réajuster les opérations.

Les ateliers/enquête public/questionnaire

A chaque étape du projet, la ville lance des campagnes de concertation sur différentes thématiques et à différentes échelles.
De la conception à la réalisation, il y a plusieurs étapes. En fonction des étapes, la ville concerte avec des publics différents. L’objectif est de faire valider des principes au fur à mesure que le projet avance.

Méthodologie

Objectif : Valider des principes au fur et à mesure de la concertation pour stabiliser le projet à terme

À destination de différents publics

Partenaires
institutionnels
Les services
de la commune
Les habitants
Les scolaires
Conseil citoyen

Selon les thématiques, la ville met en place différents moyen de concertation :

Ateliers
Réunion
publique
Balade
urbaine
Questionnaire
en ligne
Séparateur

Les Évènements

Les journées européennes du patrimoine

Chaque année, l’équipe projet du NPNRU participe aux Journées
Européennes du Patrimoine (JEP). Elle profite de cet évènement
pour communiquer et informer sur le projet du centre-ville.
Le centre-ville est ponctué par plusieurs éléments patrimoniaux
remarquables (bâti, végétal, …). Le projet de renouvellement prend
en compte ces éléments et les intègre. La ville s’appuie sur les JEP
pour montrer que les nouveaux projets se construisent avec le
patrimoine environnant. Plusieurs animations sont proposées aux
publics afin de découvrir l’évolution de la ville.

Une visite Pédestre d’hier et de demain : accompagné d’un guide de l’Office de Tourisme Est, une visite sur le quartier historique du centre-ville est organisée.

Objectif : présenter l’évolution du quartier et informer sur les nouveaux projets.

Un stand NPNRU est présent sur le village patrimoine

Objectif : informer sur tous les projets du centre-ville. Mise à disposition de brochures.

Animation : Le théâtre Forum
Le théâtre forum est une méthode qui permet de donner et jouer une représentation d’une situation vécue pour pouvoir dans un
deuxième temps essayer de changer le déroulement de l’histoire en demandant aux publics de prendre la place des comédiens. Il est
aussi possible de discuter par la suite sur ce que les participants en retiennent. Cela peut être à la fois un formidable outil de
conscientisation des problèmes, de recherche de solution, de changement des mentalités et des regards en fonction de comment il est
utilisé. Généralement c’est aussi une manière plus simple d’aborder des problèmes parfois très lourds (problématiques de genre ou de
harcèlement sur le lieu de travail par exemple).

1er théâtre forum :
Dans le cadre de la mission de concertation, le service aménagement et grand projet a choisi de participer aux Journées Européennes du
Patrimoine 2019 afin d’informer et de concerter sur l’opération Place Jeanne d’Arc.
A travers l’histoire de la place, l’objectif était d‘amener le public à s’exprimer sur le devenir de la place par rapport au projet de
renouvellement urbain.

Restitution scolaire

Tous les ans, en collaboration avec les différents partenaires, la ville organise la restitution des travaux des actions scolaires menées par le CAUE (conseil d’architecture, de l’urbanisme et de l’environnement).
L’objectif de cette manifestation est de présenter à la population le résultat des différentes actions scolaires réalisées par les classes (lycée, collège, primaire). C’est un moment de rencontre, ponctué d’animations.
Cette stratégie, permet de communiquer sur la réalisation du projet centre-ville et de sensibiliser la population au projet du renouvellement urbain.

Séparateur